samedi 15 décembre 2018

PREMIÈRES IMPRESSIONS : AERA RF-1 par Phil

Pour celles et ceux qui lorgnent sur les tout récents RF-1 de chez AERA, voici un premier petit topo par l'ami Phil. (MERCI A LUI !)




Mon set-up est constitué de la longue HACKBRETT Wasser (130 cm) et de la configuration 176mm / 46° pour les RF-1. Ceux-ci offrent en effet plusieurs options de largeur et d'angle : 180 mm / 50°, 180 mm / 46° et 176mm / 46 °, avec plusieurs duros de bushings BONES Hardcore envisageables pour le truck complet.


Premier constat, ce sont des trucks plutôt bas : montés en rake positif, leur hauteur est de 59 mm du plan de contact au centre de l'axe des roues. Pour comparaison, un GULLWING Reverse (qui est parmi les plus hauts) fait 66 mm, un PARIS fait 65 mm en 50° et 62.5 mm en 43°, un SABRE fait 64 mm sur une embase à 48°et 54 mm sur une embase à 38°.
Moralité : il faut mettre du pad entre 4 et 6 mm pour passer des roues > 72 mm sans risque de mordre, si votre planchon n'a pas de passages de roues suffisamment profonds.


Second constat, les quatre gommes BONES, choisies en 90A, sont pour le moins surprenantes : l'insert plastique inclus dans la gomme te donne l'impression d'avoir du 96A ! Il évite la déformation latérale du bushing mais agit un peu comme un Eliminator, il limite aussi la profondeur de l'inclinaison. Il va falloir pimper, à moins d'aimer rouler un truck qui tourne... sans qu'il tourne.

On peut remarquer aussi que la géométrie étant différente pour chaque modèle de truck, l'empattement réel de votre planche va varier. Ici, en passant des Reverse aux RF-1, mon empattement s'allonge d'environ 2cm (pas grave, j'avais repercé 4 cm plus court et les trucks sont annoncés turny !).

Le poids des RF-1 est vraiment ultra light : 760 gr la paire, 170 grammes de moins que ma paire de Reverse ! On verra plus tard si ce gain se ressent à l'usage. 


Autre info IMPORTANTE : non seulement la hauteur des gommes Bones est de 16,5mm (1mm de plus qu'un barrel standard, il faut donc rajouter une rondelle si on passe à une autre marque), mais SURTOUT le diamètre des gommes BONES et donc du le support de gomme est un poil plus large que les gommes standard ! Du coup, si on décide de pimper ses trucks avec des gommes d'autres marques, par exemple les excellents RIPTIDE, mieux vaut prendre les "Canons" destinés aux trucks PARIS qui ont ce même diamètre, ça évite un jeu latéral du hanger. Hanger déjà très joueur, monté sur un beau et gros pivot boule (et non un pivot cylindrique). 
Pinaise ! Heureusement que j'en ai une paire qui traîne !! Je remonte : le jeu a totalement disparu !
Pour mon poids de 62 kgs, après avoir essayé côté planche Fatcones de chez RIPTIDE et Freeride de chez VENOM (qui n'empêchaient pas le jeu), je suis donc rendu au set-up suivant :

  • Coté planche, gomme BONES d'origine, en 90 A,
  • Côté route,  RIPTIDE Canon WFB 93 A (les WFB correspondent à une duro de moins : un 90 bien souple en sensation).




La gomme d'origine placée coté planche stabilise le truck sans le bloquer, la RIPTIDE côté route apporte le lean (=inclinaison) qui manquait et adoucit le rebond. 
Première impression sur quelques tours de roues dans la rue, sur le plat: c'est très surfy et en même temps très contenu, ça se penche profond dans les appuis sans 'tomber' d'un côté puis de l'autre. Très très progressif, aucune sensation de butée ni de flou. Cela s'annonce joueur et stable.

Me voilà parti pour un essai sur le bitume pentu des home spots urbains avoisinants. Dégivrage de pare-brise par un sympatique –1° celsius, on se motive pour ce test !
Le premier spot s'avère humide, à cause du brouillard persistant de cette fin de matinée et de son exposition. Qu'importe, je me dirige vers notre spot 2ouf - 350 mètres de forte accélération, très très rigolo en petite planche. Comprenez un bon drop à 22 %, suivi pour l'essentiel d'une pente à 16 % qui s'achève sur du 10. Il est complètement sec, et le descendre en très longue planche va autant être une
première pour moi que cet essai de nouveaux trucks.


Histoire justement de cibler mes sensations sur le comportement des trucks, je monte des roues déjà déglacées, dont j'apprécie la glisse et que je connais bien. Les premiers essais se font à mi-spot, histoire de voir si mon serrage effectué à la maison est judicieux. C'est souple, mais réglé un poil « ligne droite », aussi j'enlève un gros quart de tour sur chaque écrou de kingpin avant de remonter la pente pour partir du sommet du spot. Rien qu'en remontant à pieds, j'apprécie les presque 200 grammes de moins sur l'ensemble de mon set-up!

Le reste correspond exactement à ce que j'attendais ce cette géométrie de trucks, à l'image des fabuleux PNL qui ont ce je-ne-sais-quoi de plus frondeur que les autres... Leur similitude de pivot n'y est pas pour rien, même si les PNL possèdent une géométrie "plus neutre" que les AERA au rake plus marqué.


Premier point : l'onctuosité du lean. Le truck quitte son point central de manière très ronde, sans basculer d'un coup sec, et on ne sent réellement aucun effet de buttée en fin de course, à l'inclinaison maximum. Total confort et grande impression de prévisibilité. De la souplesse, de la profondeur, le carving est un régal.
L'angle réel de mon montage, en tenant compte des légers kick nose & tail et avec un pad négatif derrière, est d'environ 49° à l'avant et 43-44° à l'arrière.



Second point : dans la trajectoire, le RF-1 réagit de manière rapide et précise, ce n'est pas un truck de slalom ultra nerveux mais il accepte les changements de direction sans broncher ni surprendre, restituant vos prises d'appuis sans aucune zone de flou.
Je précise qu'avec un perçage à 87cm, la Wasser est une planche qui se ride tout sur l'avant, avec un tail suiveur, et que sur le papier le ride est smooth et non nerveux. Pourtant, équipée de ces RF-1, elle donne envie de se lâcher comme avec une board de 40cm de moins !

Troisième point : la glisse en travers. Malgré le bitume froid qui est plus accrocheur, la planche se laisse mettre facilement en travers et mes premiers slides se font sans rebonds douteux, avec une glisse sans à-coups, très régulière et qui se prolonge facilement. Des ptits slides de 8-10 mètres avec une reprise d'accroche facile à doser ! Le signe qu'ils sont complètement rectilignes et surtout que la géométrie est très réussie.

Du rake pour l'aspect plongeant dans les appuis, un énorme pivot en forme de boule, très enveloppé par le pivot cup, un kingpin et des axes rigides usinés avec précision dans un excellent acier. Plus un bushing seat ré-usiné, à bords droits mais pas trop profonds, qui maintient la gomme sans la contraindre outre-mesure et favorise un retour au centre net et précis.
On est qualitativement proche du truck 100% CNC, avec un poids moindre et un prix équivalent à la moitié.


Les Aera RF-1 se situent dans la même catégorie que les SABRE Forged Precision, pour avoir beaucoup roulé ces derniers je dirais que les RF-1 sont encore plus onctueux et d'un tempérament plus joueur. L'expérience dira si leur longévité et leur résistance sont élevées, pour l'instant je suis impatient de pousser ces nouveaux jouets vers plus de speed sur des spots à trajectoires. On imagine aisément leur comportement devenir très réactif sur des empattement de 63 à 66 centimètres !



Un grand merci à FULKIT SKATEBOARD pour cet approvisionnement aux petits oignons,
anticipé et suivi depuis plusieurs semaines.

1 commentaire:

-zoave - a dit…

Cool, merci pour le test, je lorgne dessus depuis quelques temps.
Par contre, je ne comprends pas ce que tu dis au début:
"...la configuration 176mm / 46° pour les RF-1. Ceux-ci offrent en effet plusieurs options de largeur et d'angle : 180 mm / 50°, 180 mm / 46° et 176mm / 46 °..."
Ça veut dire quoi?
En prenant la version DH 176mm, on peut les monter en 176 et en 180mm, et en 46° et 50° ?
Comment ça?
Je comprends pas bien...
Merci à toi.

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Pour plus d'informations, des propositions d'articles, des événements et autres sessions...n'hésitez pas à me contacter!!! [longboardskate@gmail.com]